Gestion de la douleur : la synergie de l’ostéopathie et du CBD

3 Août 2022

La douleur est présente dans notre vie quotidienne, il suffit d’un simple moment d’inattention pour se bloquer le dos, se blesser ou ressentir une douleur musculaire ou articulaire. À l’heure d’une vie plus saine, il n’est pas rare de voir beaucoup de personnes se tourner vers des solutions naturelles pour les aider face à ces douleurs. Entre douleurs chroniques ou ponctuelles, une nouvelle alternative naturelle commence à émerger en France : le CBD.

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD , ou cannabidiol, est l’un des 140 cannabinoïdes présents dans la plante chanvre (Cannabis Sativa L). Son origine induit souvent en erreur, car on le confond avec le cannabis récréatif qui est issu de la même plante. Pourtant, le cannabidiol n’est pas enivrant, ce qui signifie qu’il ne fait pas « planer » ou n’altère pas les capacités cognitives.
Au contraire, cette molécule du chanvre est reconnue pour ses nombreuses vertus sur la santé et le bien-être des utilisateurs. En effet, le CBD aurait des propriétés anxiolytiques, relaxantes, analgésiques, anti-inflammatoires, etc. La liste est encore très longue. C’est d’ailleurs pour ces effets bénéfiques que la molécule et ses dérivés (huile, crème, bonbons…) sont de plus en plus populaires.

Comment fonctionne le CBD ?

Pour fonctionner et faire ressentir ses effets, le CBD affecte le système endocannabinoïde du corps, qui est un réseau complexe de signaux cellulaires composé de trois composants principaux (endocannabinoïdes, enzymes et récepteurs cannabinoïdes). Ce système interne a un rôle primordial dans l’organisme : il gère son équilibre global (homéostasie) en influant sur ses fonctions primaires (température corporelle, pression artérielle, gestion de l’appétit, du sommeil, des humeurs…).

Le CBD va venir prendre la place des cannabinoïdes sécrétés par le corps (endocannabinoïdes) pour activer les récepteurs du système endocannabinoïde. C’est donc en les stimulant qu’il va envoyer un message au système nerveux central pour favoriser l’homéostasie.

Quel est l’effet du CBD sur la douleur ?

Grâce à ses actions anti-inflammatoires et analgésiques, le cannabidiol peut aider dans la gestion de la douleur chronique ou neuropathique. Même si les recherches sur le sujet n’en sont encore qu’à leur début, elles suggèrent malgré tout un lien entre CBD et douleur chronique ou neuropathique.
Des études ont montré, par exemple, que le CBD peut aider à soulager le mal de dos. Il a des effets positifs sur la qualité de notre sommeil, ce qui peut réduire la sensibilité aux maux de dos. Le CBD peut également aider à soulager l’anxiété, qui est souvent la cause de la douleur, car l’anxiété augmente nos niveaux de cortisol et ralentit le processus naturel de guérison du corps. Et enfin, il a été démontré que les effets anti-inflammatoires du CBD contribuent à réduire les maux de dos.
D’autres recherches, comme celle-ci, ont montré à leur tour que le cannabidiol peut aider face aux douleurs chroniques, articulaires, musculaires ou à l’arthrite par exemple. En plus de réduire le niveau de douleur grâce à son influence sur le système endocannabinoïde, le CBD a des propriétés anti-inflammatoires. Ces dernières font de lui une alternative naturelle, non addictive et à faible risque aux analgésiques.

Comment utiliser le cannabidiol pour lutter contre la douleur ?

Il existe de nombreux produits CBD différents, il est donc nécessaire de trouver celui qui convient le mieux pour lutter contre la douleur. Et cela va dépendre de chacun : de son métabolisme, sa réaction au cannabidiol, son niveau de douleur, la cause de la douleur… Lorsque vous utilisez le CBD pour aider le corps à récupérer naturellement des douleurs, certaines formes peuvent mieux fonctionner que d’autres.

L’huile de CBD en sublinguale est un excellent moyen de profiter de ses effets rapidement et plus intensément, grâce à sa haute biodisponibilité. En effet, le CBD peut être absorbé directement dans la circulation sanguine sans être métabolisé par l’estomac et le foie, une plus grande partie se retrouvera dans la circulation, où il a un effet.

Une autre façon d’utiliser le cannabidiol consiste à appliquer des produits topiques comme des crèmes, de l’huile de massage… Le CBD topique peut être absorbé directement dans les cellules de la peau où il interagit avec les récepteurs endocannabinoïdes locaux pour favoriser la récupération de la douleur et de l’inflammation.

D’autres formes de CBD existent : les infusions au chanvre, les e-liquides pour vapoter… Il est donc possible d’en trouver pour tous les goûts, leurs effets étant similaires même si leur durée peut varier.

Peut-on associer l’ostéopathie et le CBD pour faire disparaître la douleur ?

Il est fortement conseillé d’associer la consommation de CBD à un suivi thérapeutique pour lutter contre les douleurs. En effet, même si le cannabidiol soulage, il n’aide pas à régler la cause du problème. Une médecine douce comme l’ostéopathie qui vise à comprendre les causes et origines des déséquilibres internes va pouvoir agir en profondeur.