Comment soigner les RGO avec l’ostéopathie ?

2 Déc 2019

Remontées acides, brûlures, mais aussi troubles du sommeil, perturbation des loisirs et des repas, risques de complications… le reflux gastro-œsophagien (RGO) touche près d’un Français sur trois.

1 – Causes des reflux gastro-œsophagiens

  • Stress : les sursollicitations professionnelles vont entraîner le RGO.
  • Alimentation : une alimentation déséquilibrée peut favoriser les RGO.
  • Hernie hiatale : c’est une déformation du sphincter de l’estomac qui peut laisser passer l’acidité ce qui augmente le risque de RGO.
  • Infection à helicobacter pylori : c’est une bactérie qui peut entraîner des symptômes de RGO ou d’ulcère gastro duodénaux.

2 – Reflux gastro-œsophagiens : symptômes

  • Sensation de brûlure qui peut remonter jusque dans la gorge.

3 – Diagnostic des reflux gastro-oesophagiens

Le praticien va palper l’estomac à la recherche de douleur ou de remontée acide. Des examens complémentations sous prescription médicale, comme la fibroscopie sont fait à la recherche d’hernie hiatale ou d’hélicobacter pylori.

4 – Complications

  • Œsophagite : inflammation de l’œsophage provoquée par l’acidité.
  • Sténose peptidique : rétrécissement du bas œsophage suite aux attaques acides.
  • Endobrachyoesophage : remplacement de la muqueuse du bas œsophage par de la muqueuse de type gastrique ce qui augmente de 40% le risque de cancer de l’œsophage.

5 – Faut-il prendre des IPP ?

Non pas forcément, la prise d’IPP doit se faire sous prescription médicale et sur une courte durée. La consommation longue des IPP entraine des effets secondaires graves sur la fonction cardiaque, rénale et les cancers gastro-intestinaux.

6 – Conseil d’un ostéopathe

  • Faire un bilan médical à la recherche de pathologies sous-jacentes ou de présence d’hélicobacter pylori (bactérie).
  • Faire une séance d’ostéopathie pour diminuer l’acidité gastrique, redonner de la mobilité au diaphragme et à la cage thoracique.
  • En cas de stress faire de la relaxation avec de la cohérence cardiaque par exemple.
  • Avoir une alimentation équilibrée de type méditerranéen.
  • Ne pas boire après 20h pour limiter l’acidité gastrique la nuit quand le corps est couché.
  • Ne pas abusé des boissons chaudes pas plus de 2 à 3 par jour.
  • Boire un verre d’eau bicarbonée (Vichy Célestin, Saint Yorre) pour calmer l’acidité gastrique. La consommation de réglisse aide également.
Références scientifiques

Eguaras N, Rodríguez-López ES, Lopez-Dicastillo O, Franco-Sierra MÁ, Ricard F, Oliva-Pascual-Vaca Á. Effects of Osteopathic Visceral Treatment in Patients with Gastroesophageal Reflux: A Randomized Controlled Trial. J Clin Med. 2019 Oct 19;8(10).

Diniz LR, Nesi J, Curi AC, Martins W. Qualitative Evaluation of OMT in a Patient With Gastroesophageal Reflux Disease: A Brief Report. J Am Osteopath Assoc. 2014 Mar;114(3):180-8.

Martínez-Hurtado, I., Arguisuelas, M.D., Almela-Notari, P. et al. Effects of diaphragmatic myofascial release on gastroesophageal reflux disease: a preliminary randomized controlled trial. Sci Rep 9, 7273 (2019)

Da Silva RC, de Sá CC, Pascual-Vaca ÁO, de Souza Fontes LH, Herbella Fernandes FA, Dib RA, Blanco CR, Queiroz RA, Navarro-Rodriguez T. Increase of lower esophageal sphincter pressure after osteopathic intervention on the diaphragm in patients with gastroesophageal reflux. Dis Esophagus. 2013 Jul;26(5):451-6.

Yan Xie, Benjamin Bowe, Yan Yan, Hong Xian, Tingting Li, Ziyad Al-Aly. Estimates of all cause mortality and cause specific mortality associated with proton pump inhibitors among US veterans : cohort study. BMJ. 2019 May 29;365:l1580

Tin KOJIC Ostéopathe D.O.